Les stratégies gagnantes pour promouvoir un événement via internet et les médias sociaux

posté sur Le 27 décembre, 2016 - écrit par: Josée Daigneault

le-succes-dun-evenement-depend-de-plusieurs-facteurs-pour-gagner-un-maximum-de-visibilite-et-faire-monter-lengouement-avant-le-jour-j-il-est-essentiel-de-bien-maitriser-toutes-les

Le succès d’un événement dépend de plusieurs facteurs. Pour gagner un maximum de visibilité et faire monter l’engouement avant le jour J, il est essentiel de bien maitriser toutes les techniques de l’événementiel, mais aussi les techniques de promotion via internet et les médias sociaux.  Si le secteur de l’événementiel vous intéresse et que vous êtes curieux d’apprendre comment promouvoir un événement sur les réseaux sociaux, voici ce que vous devez savoir pour assurer une promotion 2.0.

Faire monter l’engouement avant l’événement

La création d’un site internet dédié à l’événement permet de présenter en détail son objectif et son déroulement. Si ce dernier est bien référencé, il peut facilement générer du trafic et être la page de destination lors de l’utilisation des médias sociaux. Les comptes événementiels Twitter sont également importants pour informer des évolutions et de la préparation de l’événement aux futurs participants.

S’il s’agit d’un événement qui se répète une fois ou plusieurs fois dans l’année, un espace photo sur les sites spécialisés comme Picasa ou Flickr et un espace vidéo sur YouTube permettent de référencer et de montrer un aperçu de l’événement au moyen de photos et vidéos des éditions précédentes.

Si vous souhaitez faire carrière en gestion d’événements et de spectacles, sachez que ces outils sont particulièrement efficaces pour renforcer la confiance des futurs participants grâce aux photos des intervenants et aux publications de vidéos promotionnelles.

Les médias sociaux comme Facebook et LinkedIn sont l’occasion de gagner facilement en visibilité. Une page dédiée à l’événement doit être régulièrement alimentée par des photos, des vidéos, et des messages pour encourager la participation des admirateurs avant, pendant et après l’événement.

Gagner en visibilité pendant l’événement

Pour assurer la promotion de l’événement pendant et pour les prochaines éditions, le partage de contenu par les participants est une technique toujours efficace. Lorsque vous aurez à créer des événements, après avoir obtenu votre diplôme en école de gestion d’événements et de spectacles, vous pourrez, par exemple créer un mot-clic (#) spécifique pour permettre aux participants de suivre le fil de l’événement et de partager leurs photos/vidéos via ce mot-clic.

Rétrospective des meilleurs moments après l’événement

Pour faire durer l’événement dans le temps, il est possible de mettre en ligne les présentations des intervenants ou des vidéos des interventions. Chaque vidéo doit être référencée pour être facilement visible sur les moteurs de recherche. Enfin, il est essentiel de remercier les intervenants ainsi que les participants. Pour cela, il est possible de partager avec ces derniers les meilleurs moments de l’événement en photos et vidéos.

Une carrière dans l’événementiel vous intéresse ? Cliquez dès maintenant sur la page Programmes de notre site internet pour tout savoir sur nos cours de gestion d’événements et de spectacles !

Write a Comment


Ce qu’il faut savoir sur l’évolution de la prise de son en tournage audiovisuel

posté sur Le 23 décembre, 2016 - écrit par: L'Institut Trebas

les-conditions-de-la-prise-de-son-ont-progressivement-evolue-depuis-le-developpement-des-technologies-numeriques

Les conditions de la prise de son ont progressivement évolué depuis le développement des technologies numériques. Les outils de prise de son n’ont cessé de se perfectionner, au gré des méthodes et des pratiques des métiers du son. En parallèle, le paysage audiovisuel a également évolué et de nouvelles méthodes de tournage se sont développées. Si vous avez un intérêt marqué pour le monde de l’audiovisuel, voici quelques-uns des outils technologiques qui ont marqué l’évolution de la prise de son.

Réduction de la taille des équipements

La réduction de la taille des composants et la l’accessibilité des technologies numériques, ont véritablement contribué à l’évolution des équipements de prise de son  l’arrivée et le perfectionnement des liaisons sans fil constitue l’une des grandes évolutions de ces dernières années.

Au fil du temps les micros appelés «Lavallier» ont également diminué en taille et ont pris le nom de «micros-cravates». Basés sur la technologie des micros à électret, ces derniers se sont améliorés au niveau de la sonorité et leur taille a tellement diminué qu’ils sont aujourd’hui miniatures. Sur un plateau de télévision ou sur un lieu de tournage, le technicien de son peut les cacher dans les décors, les vêtements ou dans les instruments de musique.

Les enregistreurs numériques et multipistes

Dans les années 90, l’arrivée des magnétoscopes et des caméscopes permettent d’enregistrer le son avec la caméra, mais s’est fait rapidement remplacer par les mixettes.

En 1996, le spécialiste de la postproduction Zaxcom a créé un enregistreur numérique capable d’enregistrer plusieurs pistes en même temps, ainsi que leur mixage, conçu pour le tournage. C’est à cette période que l’ère de l’enregistrement numérique a commencée.

Si vous suivez une formation en son, sachez qu’au fil des années de nombreux fabricants ont conçu des enregistreurs toujours plus légers et avec plus de pistes. Ce désir de multiplier le nombre de pistes est toujours aussi présent chez tous les fabricants d’enregistreurs professionnels.

Les mixettes d’aujourd’hui sont bien plus performantes que leurs ancêtres. Ils nécessitent peu d’entretien et permettent, dès l’enregistrement, de fournir de l’information supplémentaire directement dans le fichier à destination de la postproduction :

-          nom du fichier ;

-          nom des pistes ;

-          cadence de l’image ;

-          date du jour ;

-          note.

Pour le cinéma et la télévision, la multiplication du nombre des pistes pour enregistrer le son, permet de réduire le temps de tournage, en reportant  au moment de la postproduction, le choix du dosage entre les micros.

Si l’industrie de la musique vous passionne et que vous souhaitez intégrer un programme d’enregistrement du son, naviguez sur notre site Internet pour en savoir davantage sur le contenu de nos cours et sur les possibilités de carrière.

Write a Comment


Guide pour rédiger un communiqué de presse pour les étudiants en gestion d’artistes

posté sur Le 16 décembre, 2016 - écrit par: L'Institut Trebas

Pour assurer une stratégie de communication gagnante, que ce soit pour un concert ou tout type d’événements, la rédaction d’un communiqué de presse à l’intention des journalistes s’avère particulièrement efficace pour gagner en visibilité à travers les médias. Présenté sous forme de résumé, le document doit être conçu de manière claire et directe afin de répondre à toutes les grandes questions de l’événement.

Que vous souhaitez travailler dans la gestion d’artistes ou dans l’événementiel, voici quelques conseils qui vous seront utiles pour rédiger efficacement un communiqué de presse.

Comment attirer l’attention des médias ?

Pour s’assurer que le concert ou l’événement que l’on souhaite promouvoir soit largement couvert par les médias, il est essentiel d’essayer d’inclure des éléments d’accroche dans le communiqué de presse. Que ce soit un concert en primeur, un événement spécial, un anniversaire, ou encore mettre de l’avant l’ampleur nationale ou internationale, l’accroche doit être la première chose que le destinataire doit voir. Elle doit être informative, invitante, sans tomber dans le sensationnel ou le choquant.

Répondre aux éventuelles questions des médias

Si vous souhaitez vous lancer dans une formation en gestion dans l’industrie de la musique pour gérer la carrière d’un artiste, sachez qu’il est préférable d’envoyer le communiqué de presse à des contacts personnels dans les médias. Une fois l’envoi fait par télécopieur ou courriel, appelez à nouveau pour vous assurer qu’il a bien été reçu et qu’il répond à toutes questions éventuelles.

Les éléments à inclure dans un communiqué de presse

Dans la mesure du possible, un communiqué de presse ne doit jamais dépasser plus d’une page. Il doit contenir dans l’entête un libellé standard, tel que : « Pour diffusion immédiate ou embargo», selon si l’événement peut être annoncé à tout moment ou à une date spécifique.

Le communiqué de presse doit contenir le titre avec l’information principale et la date du jour où le communiqué sera envoyé. Lorsque vous aurez à promouvoir un concert ou un événement après avoir obtenu votre diplôme en gestion artistes, sachez que les communiqués de presse datés de la semaine précédente sont souvent considérés comme «passés date».

Le corps du texte doit quant à lui répondre aux questions suivantes :

  • Quoi ?
  • Pourquoi ?
  • Qui ?
  • Quand ?
  • Où ?
  • Comment ?

Enfin, il est essentiel d’inclure de l’information supplémentaire, c’est-à-dire, au minimum, les coordonnées du planificateur (nom et numéro de téléphone, une adresse de courriel ou de page Web).

Si les industries de la gestion et du divertissement vous passionnent, et que vous souhaitez suivre des cours en gestion de l’industrie de la musique, visitez notre site internet pour en savoir davantage sur notre programme.

Write a Comment


Tournage avec des figurants: tout ce qu’il faut savoir pour les étudiants en école de cinéma

posté sur Le 9 décembre, 2016 - écrit par: L'Institut Trebas

le-tournage-necessite-de-gros-moyens-materiels-une-equipe-de-professionnels-des-comediens-mais-egalement-des-figurants-leur-mission-est-de-contribuer-a-rendre-une-scene-au-plus-proche-de-la-real

Le tournage nécessite de gros moyens matériels, une équipe de professionnels, des comédiens, mais également des figurants. Leur mission est de contribuer à rendre une scène au plus proche de la réalité en étant placés à l’arrière ou l’avant-plan. Que ce soit dans un lieu public, dans une rue ou tout autre endroit, la figuration permet de donner vie à la scène à tourner. Le cinéma vous passionne et vous souhaitez découvrir plus de détails sur le rôle du figurant et sur sa gestion ? Voici quelques éléments utiles à savoir pour tourner avec des figurants.

Le rôle du figurant dans une production cinématographique ou télévisuelle

Dans une  production cinématographique ou télévisuelle, le figurant est payé pour apparaitre à l’écran. En règle générale, s’il n’est pas censé parler, il peut néanmoins dire quelques mots. Avant de participer à un tournage, le figurant doit signer un contrat de figuration qui stipule qu’il consent à céder son droit à l’image contre une somme d’argent.

Le dépouillement de figuration avant le tournage

Si vous songez à suivre une formation en techniques de scénarisation, sachez que le choix des figurants se fait au moment de créer le document de dépouillement. Ce dernier doit contenir le nombre de figurants nécessaire pour chaque séquence, ainsi que donner un maximum de précisions sur chacun d’entre eux (homme, femme, enfant, policier, gardien, etc.).

Une fois le dépouillement de figuration effectué, c’est au chef de file que revient la mission de convoquer les figurants le jour du tournage.

La gestion des figurants

Pour assurer la rapidité et l’efficacité lors du jour de tournage, la convocation des figurants doit se préparer et se faire en fonction des différents corps de métier. Un temps de préparation et de sécurité est également nécessaire pour éviter tout retard ou perte de temps, qui pourrait inutilement ajouter des coûts supplémentaires.

À la veille d’un tournage, c’est au chef de file que revient la mission de vérifier à ce que les convocations correspondent au plan de travail établi. Pour cela, il doit se renseigner auprès du second assistant réalisateur si rien n’a changé dans le plan initial.

Si vous souhaitez, après vos études en cinéma, vous lancer dans une carrière en tant que assistant réalisateur, sachez que ce sont généralement ces derniers qui ont la charge de placer les figurants, mais c’est évidemment le réalisateur qui détient le dernier mot.

L’industrie du cinéma vous passionne et vous souhaitez suivre des cours en techniques de scénarisation ? Cliquez sur la page « Programmes » de notre site internet pour découvrir le contenu de notre formation, ou faites-nous parvenir une demande d’information pour que nous puissions répondre à vos questions sur les possibilités de carrières.

Write a Comment


Guide sur l’éclairage d’un sujet sur fond vert pour les étudiants en techniques d’éclairage

posté sur Le 30 novembre, 2016 - écrit par: L'Institut Trebas

formation en techniques d'éclairage

Au cinéma ou à la télévision, le fond vert ou bleu, une fois traité par un logiciel ou un mélangeur devient transparent. Il permet ainsi de substituer n’importe quelle image, que cette dernière soit fixe ou en mouvement. Les bulletins météo ou les grandes productions cinématographiques utilisent souvent ce type de procédé qui permet des résultats spectaculaires.

Après avoir introduit l’utilisation du fond vert et bleu dans notre dernier article, voici ce qu’il faut savoir sur les techniques et les règles de base de l’éclairage d’une personne devant un fond vert.

Éclairer sur fond vert de manière uniforme

Pour obtenir un rendu de qualité, le fond vert a l’avantage de ne pas nécessiter un éclairage puissant. En effet, en ayant trop de puissance lumineuse, le fond se transforme en réflecteur, et peut donner des reflets verdâtres sur le sujet à filmer. Ces reflets ne sont pas souhaités, car ils compliquent l’incrustation lorsque vient le moment de la postproduction.

Les étudiants qui suivent une formation en techniques d’éclairage et qui auront à éclairer un sujet sur fond vert pourront opter pour des sources larges et diffuses. Souvent, les projecteurs à tubes fluorescents sont les plus appropriés dans ce type de situation.À puissance égale, ils ont l’avantage de chauffer moins que des projecteurs à incandescence type “mandarine” et de donner une lumière douce et diffuse.

Les règles de placement

Pour éclairer un sujet devant un fond vert et obtenir le meilleur résultat possible, il faut au moins cinq à six sources de lumière. Le sujet doit être éclairé avec trois points dont l’un situé derrière lui, et le fond doit disposer de deux à trois sources, selon les dimensions de la scène à filmer. Pour les deux autres axes sur le sujet, il est possible d’utiliser des sources directes, mais diffusées ou encore des sources réfléchies. Pour ne pas créer trop d’ombres sur le fond, la puissance des sources peut être modifiée et ces dernières peuvent être déplacées en jouant sur les axes et la hauteur.

L’éclairage en extérieur

Deux options sont possibles en extérieur, pour les étudiants qui suivent des cours en techniques d’éclairage. La nuit, les principes sont les mêmes qu’en studio mais nécessitent l’utilisation d’un groupe électrogène. En journée, la source de lumière peut provenir uniquement du soleil ou d’un mélange de lumière de jour avec quelques  projecteurs additionnels. Avec l’utilisation de diffuseurs, de réflecteurs et un plafond diffusant placé au-dessus des acteurs, la combinaison de ces installations permet une lumière uniforme et sans l’apparition d’ombres.

Vous voulez faire de votre passion pour le cinéma ou la télévision votre métier en visant une carrière en techniques d’éclairage ? Cliquez sur la page « Programmes » de notre site internet pour découvrir le contenu de nos formations, ou faites-nous parvenir une demande d’information pour que nous puissions répondre à vos questions sur les possibilités de carrières.

Write a Comment